Parcours Thé

Boisson la plus bue au monde, le thé s’adapte à la plupart des cultures du monde. Provenances, origines, variétés, bienfaits pour la santé sont autant d’incitations à vous faire boire et aimer le thé.

Depuis des millénaires, et bien avant que la chimie inonde nos pharmacies, l’homme fait confiance aux plantes pour se soigner. Prises sous forme de thé ou tisane les plantes permettent, jour après jour, d’entretenir votre capital-santé.

Il est vrai qu’outre ses qualités gustatives d’une variété infinie, le thé offre aussi des vertus bien réelles : stimulant, riche en vitamine B et P, diurétique, tonique, favorisant l’élimination des impuretés et graisses, anti-cholestérol, anti-radicaux libres…

Les différentes catégories de thé :

Thés verts

Les feuilles n’ont subi aucune fermentation. Elles sont passées à la vapeur (méthode japonaise) ou torréfiées (méthode chinoise). La classification est différente puisque tous les thés verts sont diffusés en feuille entière. C’est donc la forme de la feuille qui change.

Feuilles plantes (Sencha, Lung Ching), Feuilles torsadées (Chun Mee) Feuilles enroulées (Gunpowder) Feuilles pulvérisées (Matcha)

La qualité d’un thé vert se juge à ses arômes qui doivent être très développés et à sa longueur en bouche. Les saveurs recherchées sont : iodées (Sencha), acides, amer, fleuries, moelleuses, puissante, corsée (Gunpowder).

Thés noirs

La fermentation est menée à son terme. La classification se fait selon la taille de la feuille : entière, brisée ou déchiquetée. Dans les grades, le mot « orange » (O) signifie « royal » et non le fruit. Le mot « pekoe » (P) = duvet. En résumé, plus il y a de « lettre » et plus le grade est élevé. Plus les feuilles sont entières et plus l’infusion est délicate, fine et subtile. Plus les feuilles sont broyées (ex : infusette) et plus le thé risque d’être corsé et tannique. Le taux de théine est en moyenne plus élevé dans les thés d’Inde (Assam, Nilgiri, Darjeeling), Sri-lanka (Ceylan) et d’Afrique (Kenya, cameroun). Les thés du Yunnan (Pu erh-Chine) sont moins théinés.

Feuille entière, Feuille brisée, Feuille déchiquetée

Thés Oolong

Les feuilles sont semi fermentées. De taille volumineuse, toujours entières et non roulées. Il en existe 2 catégories : les Oolong légèrement fermentés (10 à 20% de fermentation) préparés selon la méthode chinoise et les Oolong de Formose, soumis à une fermentation prolongée (60% environ), travaillés à Taïwan. Les Oolong offrent une saveur intermédiaire. Plus suave et velouté qu’un thé vert. Plus frais et végétal qu’un thé noir en fait un thé d’équilibre. Faible en théine, il peut se déguster en soirée.

Thés Blancs

Les feuilles ne subissent aucune transformation. Une fois cueillies, elles sont seulement séchées. De taille volumineuse incluant des bourgeons, la saveur du thé blanc est cristalline, rafraîchissante. Elle offre dans la tasse une couleur très pâle.

Rooïbos

Appelés « thés rouges » pour leur couleur acajou, Le Rooïbos est une petite brindille riche en antioxydants, oligo-éléments et dépourvu de théine puisqu’il s’agit d’une autre plante que le thé. Une infusion à consommer tout au long de la journée.